4 août 2015 - bizimana

Pourquoi c’est le garçon qui demande la fille en mariage ?

Dans notre pays le Burundi, une fille ne peut pas demander en mariage un garçon. Culture oblige, c’est l’inverse qui se fait et les gens considèrent cette situation comme normale. Ils sont nés et éduqués ainsi.
La vraie raison est liée à la sexualité qui est une question taboue dans notre pays pour tout le monde.
On peut se demander si les filles n’ont pas de goût pour ce qui est du choix de leur mari, car elles acceptent la demande de celui qui vient les aborder.
Lorsqu’une fille anticipe et dit au garçon qu’elle veut nouer des relations pouvant aboutir au mariage, le garçon se retire parfois et refuse cette demande. Dans notre culture une fille qui se cherche un amant est taxée de prostituée.
Si elle est tombée amoureuse d’un garçon, elle utilise des gestes de séduction, et c’est au garçon de les traduire et de trouver les réponses.
On peut trouver beaucoup de belles filles célibataires qui veulent se marier, mais puisque c’est au garçon de les demandera en mariage, elles sont en attente du prince charmant.
Cette situation fait que la fille ou la femme reste dépendante de son copain ou de son mari. Pour ce qui est de la question sexuelle, la femme doit se conformer au désir et au comportement de l’homme. Lorsque la femme veut en discuter, cela peut générer de la violence de son compagnon.
La situation commence à changer. Les filles instruites peuvent utiliser certains moyens pour se trouver un amant sans avoir honte, même si les stigmates de la culture néfaste sont là pour la bloquer à exercer ses droits d’aimer qui elle veut.
On peut affirmer que l’éducation sexuelle est quasiment inexistante dans notre pays. Cette absence et ses conséquences sont énormes pour les jeunes dont les parents sont enfermés dans une culture traditionnelle.

Culture Fille / garçon / mariage / sexualité /

Comments

  • Judith Gnamey Judith Gnamey dit :

    Bon, je suis une fille. émancipée et ouverte , mais franchement, je voudrais que ce soit mon mec qui me demande en mariage!

    • bizimana bizimana dit :

      Merci Mlle de votre commentaire. Tu aurais imaginé un jour pourquoi les filles veulent que ce sont les garçons qui les demandent en mariage? Aussi les garçons ne veulent pas que les filles prennent le premier pas dans ce genre de chose. Sachez que chaque chose à une cause à effet. C’est la culture qui a fait que les choses soient ainsi et nous l’avons cru comme réalité. Or la culture change ça peut être l’inverse et vice versa. Enfin, l’absence de l’éducation sexuelle dans nos sociétés fait que certaines choses soient taboues alors qu’il n’en aurait pas le cas. La culture nous enferme et certains de ses éléments sont néfastes. Si on analyse avec les deux yeux tu trouves que c’est le garçon qui doit faire le premier pas, mais l’inverse est possible car les filles ont droit de choisir leur amant et ne doivent attendre que les garçons commencent

  • lakal dit :

    Par du tout d’accord avec votre pensée selon laquelle la culture change. La culture ne saurait changée, mais c’est les comportement et les agissement des hommes qui change.
    Pour revenir à la problématique, il n’ y a pas lieux de vouloir chercher les explication lorsque si on s’en remet à la culture. celles ci faisant partie intégral de l’identification des peuples. Dans les sociétés dites évoluées ou occidentales où les choses sont perçues différemment culture oblige, pouvez-vous me dire si dans les sens les filles ou femmes trouvent le vrai AMOUR. C’ est très beau de critiquer et souvent utopique de penser que les autres font mieux que soit . mais il est préférable de discuter pour faire des améliorations vu que sur le fond la question n’est pas discutable, mais sur la forme on peut discuter sur les points qu’il fraudaient améliorer pour que femmes comme hommes se sentent bien en couple et ceci en adéquation avec leur culture.

    • bizimana bizimana dit :

      Merci Mon frère de votre commentaire.
      Pour bien comprendre la notion de culture, il faut lire cette ligne: En philosophie, le mot culture désigne ce qui est différent de la nature, c’est-à-dire ce qui est de l’ordre de l’acquis et non de l’inné.Elle se transmet par le biais de la socialisation. La plupart du temps, cette transmission se fait d’une génération à l’autre par l’intermédiaire des agents de socialisation que sont la famille et l’école, pour ne citer que les plus importants. En ce sens, la culture est un « héritage social ».
      Pour dire que ce qui est acquis peut changer sans doute. Prenons l’exemple: En Afrique, les femmes portent des bébés dans le dos. Nous sommes nés et avons grandi en voyant les femmes porter les bébés dans leur dos, mais ceci peut changer et s’appliquer aux hommes. Je m’en remet à la culture car elle est acquise et peut changer car certains des ses éléments qui sont néfastes comme la mutilation génitale dans certaines sociétés sont là pour répondre aux instincts sexuels des hommes et nuire à la santé des victimes (femmes). Est-ce que nous pouvons l’accepter comme vraie identification d’un peule?
      Tu es né, tu as grandi en voyant les garçons demandaient les filles en mariage, mais ceci peut changer car nous l’avons acquis et l’avons cru comme le CREDO.

  • SNI éditions dit :

    J’ai un superbe article grâce à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *