15 octobre 2015 - bizimana

Pourquoi ne pas impliquer les hommes

Ballade avec ses enfants

Un père se promène avec ses enfants

Dans notre pays le Burundi, beaucoup d’activistes militent pour l’émancipation de la femme en vue de promouvoir l’égalité des genres. Cette initiative est d’une importance capitale, car depuis des siècles le statut de la femme a été sapé par l’homme. L’inégalité s’est installée et est prise comme réalité dans la vie quotidienne alors qu’elle prend racine dans notre culture.
Ces activistes se sont focalisés sur les femmes pour les sensibiliser arguant qu’elles baignent dans l’inégalité. Ils estiment qu’il est temps de prendre conscience de cette situation pour oeuvrer à être au même pied d’égalité que l’homme.

Impliquer les hommes dans cette lutte serait plus fructueux

Bien que beaucoup d’activistes aient mobilisé les femmes, ils ont oublié l’homme qui est un partenaire incontournable dans la prévention des inégalités de genre. Ce dernier est à la fois acteur et victime de ces inégalités qui créent des violences dans les communautés.
Acteur, car la plupart des violences ou des inégalités sont en grande partie perpétrées par l’homme L’homme se croit maître de toutes les situations, et cela lui confère un statut de supériorité qui fait qu’il peut prendre la femme comme il veut ou lui donner tel ou tel rôle dans la société.
Victime, car le statut que la société donne à l’homme est celui d’être fort, responsable plus que la femme. Cette situation fait que l’homme s’enivre, s’entoure des partenaires sexuelles multiples, prend des drogues. L’homme qui ne se conduit pas ainsi n’est pas un homme complet selon les croyances dans certaines sociétés. Dans ce cas-ci, l’homme est victime de cette supériorité que la société lui donne.

Quoi qu’il en soit, impliquer les hommes et les garçons dans la prévention des inégalités – source des diverses violences- est  primordial, notamment quand certains partent du principe que le comportement des hommes et des garçons est inné. Cependant, beaucoup des comportements masculins – que ce soit négocier l’abstinence ou l’utilisation d’un préservatif avec des partenaires, s’occuper des enfants ou avoir recours à la violence contre un partenaire – sont liés à la manière dont les hommes sont élevés. Dans de nombreux cadres, les hommes et les garçons peuvent apprendre qu’un « vrai homme » doit être plus fort et plus agressif que les autres. Ils peuvent également être conditionnés à ne pas exprimer leurs émotions et à avoir recours à la violence pour résoudre les conflits afin de préserver leur « honneur ». Il n’est pas facile de modifier la façon dont les hommes et les garçons sont élevés et considérés, mais il faut oser le faire pour encourager la création des communautés plus saines et équitables. Cette façon d’agir des hommes est dictée par la société et pourra changer si on s’en prend.

Si on implique les hommes dans des discussions avec les femmes, le comportement des hommes pour ce qui est des inégalités de genre engendrant les violences peuvent changer, car les hommes ne sont pas des opposants de la femme, mais ils sont ses alliés.

Société femme / homme / inégalité /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *