27 octobre 2015 - bizimana

Piste dangereux pour les cyclistes

Déplacement sur l'arrière d'un camionLa route RN1 menant vers la Capitale- Bujumbura- du Burundi est semée des pistes dangereux suite à des pentes et nombreux virages.
Pour arriver dans cette Capitale où toutes les affaires se font, les cyclistes se déplacent à leurs vélos pour  arriver rapidement à leur destination qu’est la Capitale du Burundi. Ils chargent sur leurs vélos des différents produits alimentaires et du charbon de bois pour les vendre en ville et gagner beaucoup d’argent.  L’usure du macadam fait que les accidents de roulage sont fréquents. La route passe dans des montagnes accidentées que pour y déplacer en voiture, à vélo ou à moto demandent un conducteur qualifié, vigilant et prudent. Les cyclistes se déplacent à une vitesse vertigineuse de telle sorte qu’ils dépassent même les véhicules sur cette route dangereuse suite à des pentes et virages jamais vus ailleurs dans d’autres routes du pays.
La descente n’est pas si facile même si le retour qui semblerait moins dangereux car ces gens sont censés montés à pieds en poussant leurs vélos, ils s’attachent sur des véhicules ou motos pour arriver chez eux facilement et dans un bref délai sans fournir d’efforts.
Ce moyen de déplacement cause beaucoup d’accidents car on a constaté que leurs utilisateurs ont péri dans cette forme de déplacement où la circulation est dense car elle est la seule voie du Nord menant dans la Capitale du pays. Les policiers donnent des remarques à ces gens mais en vain. Ce qui compte pour ces cyclistes, c’est d’arriver à leur domicile facilement sans utiliser beaucoup d’énergie.
Aux yeux du public, ils sont considérés comme des kamikazes car ils se déplacent dans cette route sans soucis d’avoir un accident. Ils commettent toujours des contraventions en s’attachant sur des véhicules ou sur des motos qui les tirent derrière eux alors qu’il est interdit qu’un vélo soit remorqué par un véhicule ou une moto. Les accidents récurrents ne disent rien pour eux car ce qui prime pour ces cyclistes c’est l’arrivée à leurs domiciles sans se fatiguer.

Puisqu’ils se déplacent dans cette route presque tous les jours, ils connaissent chaque virage même chaque trou. D’où ils sont familiers avec cette route, mais les accidents sont inévitables et ils se multiplient chaque jour suite à leur déplacement à haut risque.

Société accident / cyliste / route /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *